Propreté - Nettoyage : Vers toujours plus d'ergonomie

Publié le 18 Février 2013

S. W. | Services n° 0221 | 
Edition  http://servicesproprete.net/

Manche Réservoir Zapa chez De Witte.© De Witte
Des chariots plus faciles à pousser, des balais et des aspirateurs plus légers, des systèmes d'imprégnation mobiles pour éviter de porter des seaux, des autolaveuses plus maniables, sont autant d'évolutions qui facilitent le travail des agents de propreté.

 

L'ergonomie est toujours au centre des améliorations technologiques des fournisseurs du secteur, des accessoires aux machines, en passant par les chariots de nettoyage. L'objectif est de faciliter le travail des opérateurs et d'augmenter leur efficacité, tout en réduisant les risques de TMS.

Numatic a lancé, à l'occasion du salon Interclean, des chariots bénéficiant d'un moteur de traction. Objectif : éviter aux agents de propreté de pousser un chariot trop lourd rempli de linge humide par exemple, comme dans l'hôtellerie. Ils disposent donc d'un petit tableau de bord installé sur la poignée et doté d'une clé et de trois boutons. Il suffit de tourner la clé pour actionner le système tracté.

De son côté, Ecolab propose un petit chariot de nettoyage, la Mobilette Vario Flexx Clean, pourvu d'un système d'humidification novateur. Celui-ci est composé de tiroirs d'imprégnation et de seaux de 5 litres intégrés. Il permet d'humidifier les mops et les lingettes directement sur le chariot, ce qui évite à l'agent de propreté de devoir porter des seaux d'eau.

 

Réduction de poids

Rubbermaid a lui amélioré son système Hygen Clean Water System, lancé en juin 2011. « Nous avons eu beaucoup de retours du terrain, ce qui nous a permis de porter quelques modifications », explique Julien Masserann du service marketing. Une poignée a été ajoutée pour retirer le seau plus aisément, et une autre pour faciliter l'essorage. Le poids du manche a été réduit : le cadre n'est plus en aluminium mais en plastique plus léger. Des roulettes dotées de stops frein sont prévues en option. Le fabricant commercialise un nouvel accessoire pour son balai Pulse. Celui-ci dispose d'un réservoir intégré qui permet de traiter une surface de 75 m². Un sac à dos vient donc compléter le système. D'une contenance de 5 litres, il est relié au réservoir du balai par un tuyau et offre la possibilité de nettoyer jusqu'à 900 m². De plus, une adaptation a été effectuée au niveau du cadre pour accueillir une serpillière double face.

Les aspirateurs dorsaux aussi bénéficient de perfectionnements. Numatic lance des modèles à batterie qui seront disponibles fin 2012. Les backpacs proposés par Proteam (vendus en France par des distributeurs) ont vu leur poids diminuer. Ils reçoivent un nouveau manche ergonomique qui évite les mouvements répétitifs et s'utilise de gauche à droite.

Les autolaveuses voient évoluer leur ergonomie et leur maniabilité, notamment grâce au design. Les sièges des modèles autoportés se font plus confortables (ajustables en hauteur) et plus faciles d'accès. La bonne vision de l'agent sur les surfaces à traiter est soignée. Même du côté des consommables, les fabricants s'efforcent de penser à cet aspect, notamment dans le packaging des produits. « Nous nous sommes rendu compte que la façon de transporter était importante. Cela nous a permis de développer des solutions mieux adaptées », explique Antonio Nuevo, directeur marketing Europe du Sud pour les produits d'hygiène SCA (marque Tork). L'agent de propreté qui recharge le distributeur doit avoir quelque chose de pratique à transporter et de facile à ouvrir. Tork a donc créé des emballages spécifiques disposant de poignées notamment.

NETTOYAGE ERGONOMIQUE DES SOLS

Particulièrement sensibles à la lutte contre les TMS, les fabricants proposent des balais ergonomiques pour faciliter le travail des agents et leur soulager le dos. Le système Icare de Concept Microfibre, grâce à son support en forme de boomerang associé à un manche coudé en manivelle, permet d'effectuer la méthode à la godille, en ménageant ses efforts. Tendance vue sur ISSA/Interclean Amsterdam, les manches à réservoir qui diffusent le produit (détergent, désinfectant ou eau) sur le sol, sans devoir se baisser. Le modèle Zapa de la société De Witte est doté d'un réservoir de 500 ml et d'une poignée à vis pour le remplissage. Decitex propose un système similaire, le Dispomop répondant à la norme de désinfection EN 13697 pour un lavage à l'eau.



Diffusé par http://www.ace-pro-nettoyage.fr/

Rédigé par Ace Pro Nettoyage

Publié dans #ACE PRO NETTOYAGE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article