TRAVAIL EN CONTINU - ENTREPRISES DE PROPRETE

Publié le 11 Janvier 2013

50 entreprises s’engagent pour le travail en continu

Séverine Wilson | 9 janvier 2013 |

50 entreprises engagées (c) Fep.
Pour promouvoir le travail en continu à Rennes, une cinquantaine d’entreprises ont signé le 12 décembre la charte de développement des prestations en journée dans la propreté.

Une cinquantaine d’entreprises de propreté, de donneurs d’ordres publics et privés de la région rennaise, ont signé la charte pour le développement des prestations en journée, lors d’un événement organisé le 12 décembre par la FEP Ouest, la Ville de Rennes, Rennes Métropole et la Maison de l’emploi (MEIF). Ce fut aussi l’occasion de présenter en détail le travail en journée/en continu. Une centaine de participants étaient présents. Daniel Delaveau, maire de Rennes, est intervenu, ainsi que Bruno Coeurdray, président de la FEP Ouest. Une table ronde a permis d’évoquer les avantages et les modalités de mise en œuvre. Un donneur d’ordre privé a expliqué la mise en place des prestations en journée dans sa structure ainsi que les bénéfices tirés de cette nouvelle organisation, comme une meilleure transparence et qualité des prestations, une amélioration de la sécurité (plus de travailleur isolé, sécurité du bâtiment)… Une entreprise de propreté a abordé les avantages de cette organisation, en faisant également intervenir un salarié. L’agent de propreté voit également ses conditions de travail et de vie sociale s’améliorer. Rennes Métropole, de son côté, a affirmé que les arrêts de travail avaient diminué après deux ans d’expérimentation. Lors d’échanges avec l’assistance, plusieurs éléments ont aussi été mis en avant : la nécessité pour l’entreprise de propreté de réorganiser sa façon de travailler et de mieux communiquer avec son client et l’agent de propreté présent sur le site.

 

Professionnaliser encore la propreté

« Dans le cadre des marchés publics, les appels d’offres intègrent davantage cette notion de lutte contre la précarité au travail, affirme Anthony Monnier, gérant de l’entreprise Accroche net. Les entreprises de propreté vont devoir s’adapter à des demandes plus fréquentes d’horaires en journée. » Le dirigeant estime que le travail en continu permet de valoriser les métiers de la propreté et de les professionnaliser davantage, au même titre que la création des CQP Propreté et le programme Développement durable de la FEP.

 

Pour clôturer la réunion, Michel Plassart, initiateur du projet travail en journée dans la région nantaise (lire aussi l’info du 19 octobre 2012), a présenté la charte. Après Nantes et Rennes, d’autres villes s’intéressent de près à cette démarche, comme Brest et Caen.

 

Par http://www.ace-pro-nettoyage.fr/

source : http://www.services-proprete.fr/

 

 

Rédigé par Ace Pro Nettoyage

Publié dans #ACE PRO NETTOYAGE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article